20 mai 1940

« Nous avons évacué à pied jusqu’à Haccourt chez ma tante boulangère. Mon père ramena ma grand-mère sur un coussin mis sur le guidon. La grand-mère a été mise dans une voiture qui l’a conduit jusqu’à Gerardmer. Nous sommes partis jusqu’à Celles-Faimes en Hesbaye et avons été arrêté par les Allemands. Nous avons été bombardés par les Stukas. On est resté dans une ferme et nous avons hébergé une jeune fille séparée de ses parents qui habitait Pontisse ».

Anny (Henquet), 8 ans, Lanaye
Extrait d’Apocalypse en Basse-Meuse, édité par la SRAHV

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *