11 mai 1940

« Après avoir hâtivement rempli une grosse valise et des sacs de vêtements, de quelques vivres et d’objets essentiels, nous sommes partis à pieds pour Oupeye, poussant la voiturette où se trouvaient ma petite sœur et quelques bagages ! Nous avons rejoint Liège et le Boulevard Kleyer grâce aux trolleybus.  Nous sommes arrivés chez ma Grand-mère, vers 13 heures.  Mon père qui avait reçu son ordre de mobilisation partit aussitôt pour Bruxelles où il devait rejoindre son unité, en prenant le train à la gare d’Ans ».

« Jean-Jean », 4 ans (Jean Janssens)
Extrait d’Apocalypse en Basse-Meuse, édité par la SRAHV

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *